Des articles utiles sur la psychothérapie par le Jeu sur Normandie

                      

 

Articles sur la psychothérapie par le jeu en Normandie

Ces articles sont écrits pour tenter de commencer à aider les parents que nous sommes sur le long chemin à parcourir avec notre Enfant.

Ils n'ont pas d'ordre de lecture. Le hasard du choix de lecture sera toujours en correspondance exacte avec le questionnement du moment.

ils sont essentiels pour moduler le regard que nous avons de l'Enfant, pour constater sa puissance et réaliser l'énorme travail sur soi que fait l'Enfant constamment.

Ils ont pour vocation de consolider la confiance que nous avons à cultiver sans cesse.

Toutes nos excuses à tous les Enfants-filles et aux parents qui ont une fille car nous avons choisi d'utiliser le mot Enfant au masculin par simplicité d'écriture. 

 

 






Bien jouer, qu’est-ce-que c’est?
Publiée le vendredi 06 juillet
Observer son Enfant jouer, c’est être attentif à quelques éléments.

La vie d’un Enfant, c’est essentiellement jouer et bien vivre pour un Enfant, c’est bien jouer.

 

Un Enfant vit dans son Jeu et par son Jeu. Son Jeu révèle exactement comment il vit.

Un Enfant qui va bien, joue gaiement, dans la bonne humeur, calmement ou à peu près.

Son attitude est détendue. Même si son Jeu est énergique et dynamique, quelque fois bruyant, il ne doit pas nous sembler nerveux. Le Jeu peut surprendre mais ne pas nous interpeller.

Être en présence d’un Enfant qui joue doit rester agréable.Le Jeu doit être ressenti plaisant. Dans son Jeu, l’Enfant installe toujours une détente. Il l’instaure plus ou moins rapidement, nous devons la capter.

Un Enfant joue tout le temps. Même lorsqu’on considère qu’il ne joue pas, il manipule quand même.Il bouge toujours un peu et surtout il ne cesse de se créer des images. Son occupation ludique va varier tout au long de sa journée et s’adaptera au possible d’installer son Jeu: attraper un objet ou un jouet, s’accaparer d’un jeu vidéo ou d’un jeu à règles, grimper, observer, rêver, etc.Le Jeu ne cesse vraiment jamais tout au long d’une journée et ceci, toute la période de son enfance, c’est-à-dire: 12 ans minimum.

Le Jeu doit être visible tout le temps et au minimum juste perceptible quelquefois.

Un Enfant qui va bien, varie souvent son Jeu. Il vit d'un Jeu à l'autre. Il doit se poser quelque temps, évoluer puis changer. Son agitaton ne doit pas nous atteindre.

Il change fréquemment jusqu’à 5 ans puis ,moins en grandissant, mais le Jeu ne reste pas toujours le même.

Toujours la bagarre, toujours très silencieux, toujours jeux vidéos, toujours le même lieu n’est pas le reflet de la vitalité curieuse de l’Enfant en équilibre.